Photo by Toa Heftiba on Unsplash

Tout public!

Photo by Toa Heftiba on Unsplash

Tout public!

Avatar
Laurent U Perrinet
Researcher in Computational Neuroscience

My research interests include Machine Learning and computational neuroscience applied to Vision.

Posts

Article de dissémination sur la perception visuelle, vue à travers illusions et hallucinations.

Publications

Talks

Les objectifs sont : – mieux comprendre la fonction de la perception visuelle en explorant certaines limites ; – mieux comprendre l’importance de l’aspect dynamique de la perception ; – mieux comprendre le rôle de l’action dans la perception.

Le jeudi 10 janvier 2019, je suis venu échanger au côté de Serge Dentin autour de films traitant du rapport fiction/réel, des illusion visuelles (\” Qu’est ce qu’une image? \“), des rapports d’échelles, de la perception, … et qui sont projetés lors de la séance, avec les élèves de deux classes de 4ème. Une occasion aussi de parler du métier de chercheur.

La modélisation biomorphique de la perception visuelle in “La modélisation de la genèse physico-mathématique du vivant” BIOMORPHISME ET CREATION ARTISTIQUE – Session 3 Date 11 Octobre 2018 Atelier Séminaire/workshop organisé dans le cadre du projet Biomorphisme. Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant http://lesa.univ-amu.fr/?q=node/391 http://centregranger.cnrs.fr Location Bâtiment Egger, dans la salle E 215 (2ème étage côté voie ferrée) - 3 avenue R. Schuman - Aix-en-Provence Visuels HTML Organisation

FÊTE DE LA SCIENCE 2018 : Alcazar / MERLAN L’Association Polly Maggoo http://www.pollymaggoo.org/ met en place tout le long de l’année, des actions de culture scientifique et artistique en direction du grand public et des lycées, au cours desquelles l’association programme des films à caractère scientifique. Les projections se déroulent en présence de chercheurs et/ou de cinéastes dans la perspective d’un développement de la culture cinématographique et scientifique en direction des publics scolaires.

Meetup Art et Neurosciences

Elasticité

FESTIVAL INTERFÉRENCES​ Cinéma Documentaire et Débat Public Le collectif Scènes Publiques composé de citoyens, chercheurs et cinéastes, organise la deuxième édition du Festival Interférences du 8 au 18 novembre 2017 à Lyon. J’ai eu la chance de pouvoir participer au jury autour de documentaires avec un regard scientifiques. Une occasion aussi de parler du métier de chercheur. - Date 17 et 18 Novembre 2017 - Location Lyon - Programmation

RENCONTRES INTERNATIONALES SCIENCES & CINÉMAS cinéma les Variétés L’Association Polly Maggoo http://www.pollymaggoo.org/ programme la 10e édition des RENCONTRES INTERNATIONALES SCIENCES & CINÉMAS (RISC) à Marseille, au cours desquelles l’association programme des films à caractère scientifique. Les projections se déroulent en présence de chercheurs et/ou de cinéastes dans la perspective d’un développement de la culture cinématographique et scientifique en direction des publics scolaires. Ce dimanche 20 novembre, je suis venu échanger au côté de Serge Dentin et Caroline Renard (Maître de conférences en études cinématographiques à Aix-Marseille Université), autour de films traitant du rapport fiction/réel, de la mémoire, et du temps.

Les illusions visuelles sont des créations d’artistes, de scientifiques et plus récemment, grâce aux réseaux sociaux, du grand public qui proposent des situations souvent incongrues, dans lesquelles l’eau remonte une cascade, les personnes volent dans les airs ou des serpents se mettent à tourner. Au-delà de leur indéniable coté ludique, ces illusions nous apprennent beaucoup sur le fonctionnement du cerveau. En tant que chercheur en Neurosciences à l’Institut de Neurosciences de la Timone à Marseille, je vous dévoilerai des aspects du fonctionnement du cerveau qui sont souvent méconnus. En particulier, nous verrons pourquoi un magicien peut tromper nos sens ou comment des objets peuvent voyager dans le temps. Surtout nous essaierons de comprendre le fonctionnement de notre perception visuelle sur les bases d’une théorie de la vision non pas comme une simple caméra qui enregistre des images mais comme un processus actif en relation avec le monde qui nous entoure.

Ce lundi 25 avril de 9h à 12h, je suis venu échanger au côté de Serge Dentin autour de films traitant du rapport fiction/réel, des illusion visuelles (\” Qu’est ce qu’une image? \“), des rapports d’échelles, de la perception, … et qui sont projetés lors de la séance, avec des élèves de 4e lors d’une séance Cinésciences au collège Clair Soleil, 53 Boulevard Charles Moretti, 13014 Marseille. Une occasion aussi de parler du métier de chercheur.

En perception, les neurones « parlent » tous en même temps par de brèves impulsions électrochimiques, générant un mélange de signaux, un bruit. Pourtant c’est par eux que nous pensons, voyons, sentons. Les ordinateurs sont différents, plus rapides. Ils sont construits avec pour modèle la grammaire humaine autour d’une unité centrale, car on imaginait la cognition sous cet angle à leur invention. Le bit est le quantum d’un algorithme mécanique (thèse de Church-Turing). Une théorie tranche par rapport à la précédente, proposée par «von Neumann» : beaucoup d’unités sont présentes dans le cerveau. Comparée à la chaîne logique du langage, dans cet algorithme, beaucoup d’autres chaînes et logiques se mêlent. Comment vont-elles « parler » entre elles ? Existe-t-il des algorithmes biologiques ?

Nous parlerons de cette partie \“mécanique\” du cerveau animal ou humain qui permet de percevoir les mouvements et de … survivre au sein de l’environnement. On verra, par exemple, que notre cerveau peut-être plus rapide que nous, qu’il y a des solutions \“stupides\” qui marchent remarquablement bien pour sortir d’un labyrinthe, et qui si la grenouille sait gober une mouche bien mieux qu’un robot … elle n’est pas plus maligne ! Parce que ce qu’il ne faut pas confondre ici c’est la différence entre calculer et penser, entre intelligence et algorithmes. En comprenant cela, avec Alan Mathison Turing, le Gutenberg du XXème siècle, l’humanité a basculé des temps modernes à l’ère du numérique.