Elasticité dynamique

Installation à la Fondation Vasarely à Aix-en-Provence.

Elasticité dynamique @ Fondation Vasarely à Aix-en-Provence

L’installation “Elasticité dynamique” agit comme un filtre et génère de nouveaux espaces démultipliés, comme un empilement quasi infini d’horizons. Par principe de réflexion, la pièce absorbe l’image de l’environnement et accumule les points de vue ; le mouvement permanent requalifie continuellement ce qui est regardé et entendu.

Composé d’une succession de lames de miroirs, verticales et rotatives, l’installation Trame se joue des reflets et de la démultiplication de l’espace, offrant au spectateur une multiplicité de points de vue dans lesquels il peut se perdre à loisir. Par un effet de « porosité » recherché par l’artiste, le dispositif dialogue intensément avec les Intégrations.

Devant l’œuvre en constante métamorphose, l’alphabet plastique de Vasarely se recompose ainsi à l’infini comme un jeu de construction renouvelable. Dans cette œuvre, Etienne Rey explore en profondeur les possibilités offertes par le mouvement, la lumière, et surtout l’interaction entre l’œuvre, le public et l’espace, ouvrant sur de nouveaux rapports sensibles et sensoriels au monde.

(Texte : Véronique Baton)

Elasticité dynamique @ 104 (Paris)

arcadi

Elasticité dynamique est composée des pièces Expansion, Trame et Lignes sonores. Volume hexagonal en miroir de 7 mètres de diamètre, Expansion fonctionne comme une chambre d'écho. A l'intérieur de ce volume se situe Trame. Constituée de 25 lames de miroir en rotation, cette pièce réoriente continuellement le regard. Quant à Lignes sonores, elle est formée de quatre monolithes orientés vers Expansion et émet des sons qui se réorientent en fonction du mouvement des lames. (© Etienne Rey, Adagp Paris 2015)''|width="100%"}}Elasticité dynamique est composée des pièces Expansion, Trame et Lignes sonores. <<BR>> Volume hexagonal en miroir de 7 mètres de diamètre, Expansion fonctionne comme une chambre d'écho. A l'intérieur de ce volume se situe Trame. Constituée de 25 lames de miroir en rotation, cette pièce réoriente continuellement le regard. Quant à Lignes sonores, elle est formée de quatre monolithes orientés vers Expansion et émet des sons qui se réorientent en fonction du mouvement des lames. <<BR>>(© Etienne Rey, Adagp Paris 2015)

EQUIPE

  • Etienne Rey : Artiste plasticien
  • Wilfried Wendling : Compositeur
  • Laurent Perrinet : Chercheur en Neurosciences à l’INT / CNRS-AMU
  • Atelier Ni : Accompagnement conception
  • Gauthier Le Rouzic : Électronique
  • Lucie Evans : Assistante
  • Remerciements : Guillaume Stagnaro

PRODUCTION DÉLÉGUÉE

  • Seconde Nature

SOUTIENS

  • DRAC PACA _aide individuelle à la création
  • REGION PACA _CAC art visuel

CO-PRODUCTION

  • ARCADI
  • La Muse en Circuit. Centre National de Création Musicale
  • CNRS-AMU / INT, Institut de Neurosciences de la Timone
Avatar
Laurent U Perrinet
Researcher in Computational Neuroscience

My research interests include Machine Learning and computational neuroscience applied to Vision.

Related